23 Réputation
  • 23
  •  
  • 11
  •  
  • 0
  • jan
  • fév
  • mar
  • avr
  • mai
  • jui
  • jui
  • aoû
1 Badges
  • 1
  •  
  • 0
  •  
  • 0
  • jan
  • fév
  • mar
  • avr
  • mai
  • jui
  • jui
  • aoû

  • +2
    Vote pour 03-02-2019
    Je pense que le Référendum d'Initiative Populaire est l'outil indispensable à un État qui se dit démocratique. A mon humble avis, si cette loi passe, c'est toute la politique française qui en sera bouleversée, rendant les citoyens acteurs du pouvoir.


    J'écris cela car j'ai pu lire que dans la constitution collaborative, le total des voix nécessaire à recueillir était de 1% des électeurs (45 millions au total), soit 450 000 signatures. Ne pensez vous pas que ce seuil est trop haut, et qu'est ce qui vous semble juste ?


    J'ai l'impression que rares sont les pétitions qui atteignent les 500 000 signataires, sans oublier qu'il y a un effet de masse qui joue probablement dans le succès de ces pétitions, imputable aux médias ou aux réseaux sociaux.


    Il me semble davantage démocratique d'autoriser des Référendum à des seuils plus faible (50 - 100 00 signataires ?), et d'empêcher de reconduire le même référendum durant les 2-3 années suivantes (après la mise en œuvre du résultat bien entendu).

    On pourra critiquer le fait qu'il pourrait y avoir trop de référendum, mais pas si tous ces référendums sont effectués le même jour.


    Ensuite il faut qu'il y ait une garantie d'application du référendum et d'application du résultat. Le résultat ne doit pas pouvoir être supprimé ou modifier par un organe tiers du pouvoir. Si le référendum ou son résultat n'est pas appliqué dans une durée déterminée, les élus devraient être condamnés, l'assemblée pourrait être dissoute, etc..


    Enfin, et ce qui me parait être essentiel: comment mettre en place ce pouvoir d'organiser un Référendum d'Initiative Populaire en France ? Cela pourrait permettre de purger l'État de ses oligarques. Mais cette loi me semble beaucoup trop subversive pour qu'elle entre en vigueur aisément.


    J'attend impatiemment vos réponses sur l'outil de notre libération !  :)


  • +2
    Vote pour 11-12-2018
    Je pense que le Référendum d'Initiative Populaire est l'outil indispensable à un État qui se dit démocratique. A mon humble avis, si cette loi passe, c'est toute la politique française qui en sera bouleversée, rendant les citoyens acteurs du pouvoir.


    J'écris cela car j'ai pu lire que dans la constitution collaborative, le total des voix nécessaire à recueillir était de 1% des électeurs (45 millions au total), soit 450 000 signatures. Ne pensez vous pas que ce seuil est trop haut, et qu'est ce qui vous semble juste ?


    J'ai l'impression que rares sont les pétitions qui atteignent les 500 000 signataires, sans oublier qu'il y a un effet de masse qui joue probablement dans le succès de ces pétitions, imputable aux médias ou aux réseaux sociaux.


    Il me semble davantage démocratique d'autoriser des Référendum à des seuils plus faible (50 - 100 00 signataires ?), et d'empêcher de reconduire le même référendum durant les 2-3 années suivantes (après la mise en œuvre du résultat bien entendu).

    On pourra critiquer le fait qu'il pourrait y avoir trop de référendum, mais pas si tous ces référendums sont effectués le même jour.


    Ensuite il faut qu'il y ait une garantie d'application du référendum et d'application du résultat. Le résultat ne doit pas pouvoir être supprimé ou modifier par un organe tiers du pouvoir. Si le référendum ou son résultat n'est pas appliqué dans une durée déterminée, les élus devraient être condamnés, l'assemblée pourrait être dissoute, etc..


    Enfin, et ce qui me parait être essentiel: comment mettre en place ce pouvoir d'organiser un Référendum d'Initiative Populaire en France ? Cela pourrait permettre de purger l'État de ses oligarques. Mais cette loi me semble beaucoup trop subversive pour qu'elle entre en vigueur aisément.


    J'attend impatiemment vos réponses sur l'outil de notre libération !  :)


  • -2
    Vote annulé 08-12-2018
    Je pense que le Référendum d'Initiative Populaire est l'outil indispensable à un État qui se dit démocratique. A mon humble avis, si cette loi passe, c'est toute la politique française qui en sera bouleversée, rendant les citoyens acteurs du pouvoir.


    J'écris cela car j'ai pu lire que dans la constitution collaborative, le total des voix nécessaire à recueillir était de 1% des électeurs (45 millions au total), soit 450 000 signatures. Ne pensez vous pas que ce seuil est trop haut, et qu'est ce qui vous semble juste ?


    J'ai l'impression que rares sont les pétitions qui atteignent les 500 000 signataires, sans oublier qu'il y a un effet de masse qui joue probablement dans le succès de ces pétitions, imputable aux médias ou aux réseaux sociaux.


    Il me semble davantage démocratique d'autoriser des Référendum à des seuils plus faible (50 - 100 00 signataires ?), et d'empêcher de reconduire le même référendum durant les 2-3 années suivantes (après la mise en œuvre du résultat bien entendu).

    On pourra critiquer le fait qu'il pourrait y avoir trop de référendum, mais pas si tous ces référendums sont effectués le même jour.


    Ensuite il faut qu'il y ait une garantie d'application du référendum et d'application du résultat. Le résultat ne doit pas pouvoir être supprimé ou modifier par un organe tiers du pouvoir. Si le référendum ou son résultat n'est pas appliqué dans une durée déterminée, les élus devraient être condamnés, l'assemblée pourrait être dissoute, etc..


    Enfin, et ce qui me parait être essentiel: comment mettre en place ce pouvoir d'organiser un Référendum d'Initiative Populaire en France ? Cela pourrait permettre de purger l'État de ses oligarques. Mais cette loi me semble beaucoup trop subversive pour qu'elle entre en vigueur aisément.


    J'attend impatiemment vos réponses sur l'outil de notre libération !  :)


  • +2
    Vote pour 08-12-2018
    Je pense que le Référendum d'Initiative Populaire est l'outil indispensable à un État qui se dit démocratique. A mon humble avis, si cette loi passe, c'est toute la politique française qui en sera bouleversée, rendant les citoyens acteurs du pouvoir.


    J'écris cela car j'ai pu lire que dans la constitution collaborative, le total des voix nécessaire à recueillir était de 1% des électeurs (45 millions au total), soit 450 000 signatures. Ne pensez vous pas que ce seuil est trop haut, et qu'est ce qui vous semble juste ?


    J'ai l'impression que rares sont les pétitions qui atteignent les 500 000 signataires, sans oublier qu'il y a un effet de masse qui joue probablement dans le succès de ces pétitions, imputable aux médias ou aux réseaux sociaux.


    Il me semble davantage démocratique d'autoriser des Référendum à des seuils plus faible (50 - 100 00 signataires ?), et d'empêcher de reconduire le même référendum durant les 2-3 années suivantes (après la mise en œuvre du résultat bien entendu).

    On pourra critiquer le fait qu'il pourrait y avoir trop de référendum, mais pas si tous ces référendums sont effectués le même jour.


    Ensuite il faut qu'il y ait une garantie d'application du référendum et d'application du résultat. Le résultat ne doit pas pouvoir être supprimé ou modifier par un organe tiers du pouvoir. Si le référendum ou son résultat n'est pas appliqué dans une durée déterminée, les élus devraient être condamnés, l'assemblée pourrait être dissoute, etc..


    Enfin, et ce qui me parait être essentiel: comment mettre en place ce pouvoir d'organiser un Référendum d'Initiative Populaire en France ? Cela pourrait permettre de purger l'État de ses oligarques. Mais cette loi me semble beaucoup trop subversive pour qu'elle entre en vigueur aisément.


    J'attend impatiemment vos réponses sur l'outil de notre libération !  :)


  • +2
    Vote pour 08-12-2018

    Ahah oui c'est certain que la condition "Démocratie" change pas mal la donne ! Tu as raison, ne débordons pas. 


    Un mouvement qui milite dans ce sens existe déjà : https://clic-ric.org/ric/

    Il y a aussi cette pétition à faire tourner le plus possible: Pétition RIC


    Des gens se sont déjà activer dans ce sens. Je pense que partager leur travail est déjà essentiel.


    Disposer de promesses de la part des candidats avant les élections me semble être une bonne idée, je ne crois pas que ça ait été fait.

  •  Premier argument × 1
    Back to Top